OH PU...NAISE !

Il ne faut qu'un mois pour vous débarrasser de vos punaises de lit… si vous ne vous y prenez pas comme un manche. Alors retroussez les vôtres, et à l'assaut !

Vous êtes ici parce que vous avez un problème, et ce problème pourrait bien être quelque chose qui ressemble à des punaises de lit. Que vous cherchiez des indices pour confirmer que vous hébergez ces bestioles à votre corps défendant, que vous sachiez déjà qu'elles sont là et vouliez vous en débarrasser, ou que vous souhaitiez filer un coup de main à un ami dans le pétrin, ne cherchez plus : vous êtes au bon endroit... et même mieux.

Les Cinq Promesses de OH PU...NAISE !

  1. Nous ne vous montrerons jamais une image dégoûtante sans vous demander votre accord préalable, et ne décorerons jamais ce site avec des dessins ou photos de punaises. C'est déjà bien assez désagréable d'en avoir chez soi, pas la peine de vous en infliger davantage. Et en plus, vous pouvez nous lire au bureau sans éveiller les soupçons de vos collègues.
  2. Nous vous donnons des explications les plus claires possibles : pas de jargon, pas de termes techniques, mais des schémas et des photos didactiques dès lors que nous le jugeons utile.
  3. Les informations que nous vous donnons sont les plus fiables que nous ayons. Les sources ou info que nous n'avons pu recouper avec des données scientifiques ont été éliminées.
  4. Nous ne collaborons avec aucune marque et ne vendons aucun produit. Ce site est né d'une volonté altruiste d'aider nos semblables dans la lutte contre ce fléau de l'humanité que sont les punaises, après l'avoir nous-mêmes subi.
  5. L'envie de vous gratter que vous ressentez peut-être en ce moment-même est d'origine 100% psychologique. Nous sommes passés par là nous aussi, et bientôt, tout ça ne sera plus qu'un mauvais souvenir.

Afin de préserver votre expérience de lecteur, nous refusons de mettre de la publicité sur ce site, qui ne survit donc que grâce à deux sources de revenus.

Vos dons

Si ce site vous a été utile, et que vous pensez que ce serait bien qu'il reste en ligne pour d'autres personnes, vous pouvez nous faire un don du montant que vous désirez.

Les liens affiliés

Amazon nous permet de toucher un petit pourcentage des produits qu'ils vendent grâce à nous. Si vous achetez, par exemple, une housse de matelas via OH PU...NAISE !, vous nous aidez à financer l'hébergement du site et sa qualité. Tous les produits dont nous vous parlons sont efficaces de faççon avérée, et vous pouvez vous les procurer par d'autres moyens.

Retour en haut - - - - - -

Le saviez-vous ?

Si vous avez des punaises chez vous, vous finirez par les emmener avec vous là oùù vous allez : chez votre copine, vos amis, vos parents, etc. Si vous ne vous en débarrassez pas pour vous, faites-le pour votre grand-mère, qui mérite une retraite tranquille, ELLE (à moins, bien sûr, qu'il s'agisse de Tatie Danielle).

Punaises : quels risques de maladies ?

Les risques de maladies associés aux punaises ne sont pas forcément là oùù on pense. Si les morsures sont, en l'état actuel des connaissances, anodines, l'infestation peut créer les troubles suivants :

100% des gens qui ont eu des punaises de lit chez eux se montrent vigilants par la suite afin de prévenir tout risque d'infestation.

LES PUNAISES DE LIT SONT UN PROBLÈME DE SANTÉ PUBLIQUE SUR LEQUEL NOUS SOMMES EXTRÊMEMENT MAL INFORMÉS.

Il est difficile de trouver des informations fiables, et cela rend l'éradication d'autant plus ardue lorsqu'on est un particulier. En attendant une vraie campagne de sensibilisation sur le sujet, n'hésitez pas à partager ce site : vous rendrez service à des tas de gens qui n'osent pas en parler, ou ne sont même pas au courant qu'ils sont infestés.

Retour en haut - - - - - -

Comment attrape-t-on des punaises ?

Les punaises s'attrapent comme les gastro-entérites : être en contact avec des objets infestés ou des personnes victimes d'infestation augmentent les chances d'introduire une punaise chez vous (voir la partie sur la façon dont les punaises se déplacent). À partir du moment oùù vous avez une punaise chez vous, il ne faut que 2 semaines avant que vous cohabitiez avec 30 bébés punaises.

De la même manière qu'on peut limiter les risques d'attraper une gastro en se lavant souvent les mains, on peut se protéger des punaises en se montrant très vigilant et en développant des habitudes adaptées. Mais comme pour la gastro, il n'y a aucun moyen de se protéger à 100%.

Dans tous les cas, à partir du moment oùù une punaise s'est introduite chez vous, des mesures spéciales s'imposent — car aucun ménage, même extrêmement méticuleux et régulier, n'empêche la prolifération. Et là, ce n'est plus une histoire de chance.

Retour en haut - - - - - -

Les punaises viennent-elles d'un manque d'hygiène ?

Comme le dit très bien le monsieur du documentaire E=M6 : “Les punaises se nourrissent de sang, pas de crasse !” Si vous pensez qu'un ménage normal prévient l'arrivée de punaises, vous vous illusionnez —à à moins, bien sûr, que vous fassiez votre ménage “normal” tel que décrit ici, mais dans ce cas, vous devriez sérieusement envisager de consulter un spécialiste en matière de psychologie.

Le E=M6 dédié aux punaises de lit, mis en ligne par ASD Protect, vendeur de housse de matelas

Quand vous aurez lu ce qui suit, vous saurez que les punaises sont programmées pour proliférer. Elles s'accommodent de tous les environnements, des plus négligés aux plus propres, pourvu que leur source principale de nourriture — les hommes — y vivent. Pour preuve, on en trouve autant dans les auberges des sentiers de Saint Jacques de Compostelle que dans les grands hôtels de luxe new-yorkais. Que vous viviez dans une roulotte ou un palace, agir maintenant est toujours mieux que d'attendre demain, alors retroussez vos manches, et à l'assaut !

Retour en haut - - - - - -

1. Y a-t-il des punaises de lit chez vous ?

Dans un premier temps, si vous avez des doutes, voici plusieurs manières de savoir si vous hébergez ces indésirables, ou non.

1. Les signes sur vous

La punaise est hématophage : elle mord pour se nourrir de sang, de préférence humain, et sort plutôt la nuit.

Ce qu'il faut savoir

Sa morsure laisse des traces extrêmement variable d'un individu à l'autre.

Certaines personnes ont une peau très réactive, mais 10% des gens sont insensibles aux morsures de punaises. La présence de boutons est donc un indice fiable qui confirme la présence de punaises. En revanche, l'absence de boutons ne permet de tirer aucune conclusion. Il parfaitement possible, et même fréquent, de dormir à deux (ou plus) dans un lit, et qu'un seul des dormeurs se fasse mordre. N'hésitez pas à inspecter l'ensemble de votre habitation, ou envisagez de recourir à des détecteurs de punaises.

Retour en haut - - - - - -
Reconnaître les morsures de punaises

Si votre peau est réactive, les morsures de punaises font des boutons rouges de taille variable, localisés, qui peuvent suivre une trajectoire. Les boutons peuvent démanger, mais pas forcément. Ils apparaissent entre 2 et 14 heures après la morsure. Des médecins ont étudié que plus on se fait mordre, plus le temps de réaction de la peau devient court.

A noter également : la sensibilité de votre peau peut changer. Vous pouvez ne pas faire de réaction aux morsures dans un premier temps, et en faire de plus en plus à mesure que vous vous faites mordre.

Les pharmaciens et médecins ne sont pas toujours sensibilisés à la question des punaises, et peinent parfois à identifier les boutons comme des morsures de punaises. Par ailleurs, l'efficacité des pommades anti-démangeaisons qu'ils prescrivent est discutée.

Dans l'état actuel des connaissances, les médecins affirment que les punaises ne transmettent aucune maladie, ni aux hommes, ni aux animaux de compagnie.

Retour en haut - - - - - -

2. Les signes dans votre habitation

Voici quelques signes qui peuvent vous aider à savoir si vous cohabitez avec des punaises. L'absence de signes ne signifie pas que vous n'avez pas de punaises : regardez bien partout, soulevez, déplacez, inspectez, etc. Si vous avez un doute, envisagez de recourir à un détecteur.

Les déjections de punaises

Dans les endroits où les punaises transitent et qui sont étroits pour elles, les punaises laissent des déjections, sous la forme de petites traces brunes. Les traces prennent des formes variables selon le support sur lequel elles échouent : petits points tout ronds sur certains bois, trainées comme des pointillés sur les surfaces plus lisses, etc.

[BIENTÔT ICI : un schéma pointillé / points]

Les lieux à inspecter, du plus fréquemment au moins fréquemment infesté :

Bonus Ces traces partent à l'eau et au savon. Sur les surfaces absorbantes, munissez-vous d'huile de coude.

Bonus bonus Choisissez un produit lavant différent de celui que vous utilisez habituellement. L'odorat est un sens qui a une mémoire puissante, et vous n'avez pas envie de penser aux punaises quand vous ferez la vaisselle.

Les traces de sang sur les draps

Certains dormeurs, mais pas tous, parviennent à écrabouiller les punaises pendant qu'elles chassent. Dans ces cas-là, des traces de sang (le vôtre !) apparaissent sur les draps, la housse de couette ou les oreillers, sous la forme de petites tâches ou de trainées de 2 à 10 centimètres (selon si vous bougez beaucoup et que vos gestes sont brusques, ou non).

Dans tous les cas, avoir des draps de couleur claire vous permettra d'identifier les taches — même si l'intendance qui suit peut devenir pénible.

Bonus Le sang part sur la plupart des tissus avec un lavage à 30°, pourvu qu'on lave rapidement après la tache (si on attend trop, çça ne part pas). Sinon, la plupart des professionnels préconisent plutôt un lavage à 60° ou 90° — voir Connaître la punaise.

Les exosquelettes

Entre le moment oùù les punaises sortent des œufs et celui oùù elles deviennent adultes, elles perdent 2 ou 3 fois leur “exosquelette”, c'est-à-dire leur coquille. Celle-ci peut finir sur vos draps ou dans les lieux oùù elles se plaisent. La coquille a la forme d'un pépin de pomme creux, d'un brun translucide, avec de petits motifs de rayures.

Retour en haut - - - - - -

3. À quoi ressemble une punaise de lit ?

La punaise se cache et préfère sortir aux moments oùù vous êtes inconscient. Il est donc fréquent de cohabiter avec elle (et ses 30 cousins) pendant très longtemps sans la croiser. Si toutefois un matin vous vous retrouvez nez à nez avec un pépin de pomme équipé de pattes, c'est sans doute une punaise que vous venez de rencontrer.

Les punaises ressemblent à des pépins de pomme équipés de pattes

Fig. 1 : pépins de pomme.

Vous pouvez aussi la rencontrer à un stade de maturité antérieur au stade adulte. L'image ci-dessous montre les différents stades d'évolution de la punaise.

Les 5 stades de développement de la punaise

Fig. 2 : les 5 stades de développement de la punaise des lits. WARNING PHOTO DE PUNAISE | Pour une version photo de ces stades de développement, cliquer ici.

Retour en haut - - - - - -

4. Les détecteurs de punaises

Rocky le chien

Il existe des chiens spécialisés dans la détection de punaises, comme Rocky.

Les bedbugs detectors

Ce petit dispositif mécanique est à placer près d'une zone qui va attirer les punaises (en général, votre lit, près de votre tête). Pas d'inquiétude : le dispositif fonctionne aussi comme piège.

Detecteurs de punaises de lit Fig. 3 : détecteurs de punaises (g. avant collage, dr. presque collé)
Les pièges à insectes classiques

Certains sites recommandent également l'usage de bandes adhésives dans les zones à risque, comme les pieds de lit. Un adhésif spécial insecte doit être utilisé si vous voulez piéger les punaises adultes, celles-ci étant suffisamment fortes pour ne pas rester collées au Scotch double-face de bureau.

Retour en haut - - - - - -

2. Connaître la punaise de lit

Bien connaître la punaise rend plus facile son élimination. Sans avoir la prétention de nous substituer aux chercheurs et scientifiques qui l'étudient depuis des années — nous leur sommes infiniment reconnaissants — voici un petit résumé de l'état des connaissances de base qui peuvent vous aider à vous en débarrasser.

Pour aller plus loin

2. De Cimex Biologica — Connaître votre ennemi, pour mieux le détruire

La punaise est un petit insecte qui, à l'âge adulte, ressemble à un pépin de pomme équipé de pattes. Elle mesure entre 5 et 8 mm et se déplace en marchant sur les sols, murs et plafonds, pourvu qu'ils ne soient pas trop lisses, à une vitesse qui la rend très facilement visible. Les punaises tout juste sorties de l'œuf, ou nymphes, sont de couleur translucide et mesurent entre 1 et 5 mm. Les œufs font 1 mm et sont translucides — et donc difficilement visibles à l'œil nu. La punaise est un parasite de l'homme considéré comme un nuisible.

Cycle de vie & étapes de développement

Œufs : 10 à 14 jours d'incubation avant éclosion
Nymphe : 14 à 30 jours de croissance + 5 repas pour parvenir à l'âge adulte
Adulte : durée de vie de 5 semaines à 5 mois dans de bonnes conditions. À l'état de “dormance”, dans des conditions de vie dé"favorable, 1 à 2 ans. La femelle pond entre 2 et 5 œufs par jour, et de 200 à 400 œufs dans l'ensemble de sa vie.

En bref

Si vous avez une punaise dans votre chambre, dans 2 semaines, vous cohabiterez avec 30 bébés punaises. Si vous souhaitez vous débarrasser pour toujours des punaises, vous allez devoir tenir compte de leur cycle de reproduction dans votre plan d'éradication.

Vie sexuelle

Pour une description de L'Enfer de Jérôme Bosch / de la sexualité de punaises, qui est une des plus surprenantes du règne animal, suivez ce lien.

Punaise Paradise

Voici les conditions dans lesquelles les punaises sont les plus susceptibles de se plaire, et donc de proliférer :

ATTENTION Vous pouvez être tenté.e de jouer sur ces paramètres pour diminuer le nombre de morsures, par exemple en dormant la fenêtre ouverte. La seule chose que vous allez faire, c'est rallonger la durée de vie de vos punaises. Mieux vaut vous informer sur les méthodes d'élimination avérées dans la partie Se débarrasser des punaises de lit.

Retour en haut - - - - - -

2. Passion Punaise — Petit précis des relations entre l'homme et la punaise

La punaise est un parasite de l'homme dont l'existence a été constatée aux premières heures de l'humanité. On suppose qu'elle vivait déjà auprès des hommes il y a 350'000 ans, dans les grottes préhistoriques. Aristote en parle pendant l'Antiquité, dans son Histoire des animaux. Voici ce qu'en dit Armand-Gaston Camus, censeur du Roi, au XVIIe siècle.

Après la 2nde Guerre Mondiale, elle a été quasiment éradiquée, grâce à l'utilisation massive du DDT (dichlorodiphényltrichloroéthane), un puissant insecticide contre les cafards. Mais depuis 25 ans, le nombre de punaises ne cesse d'augmenter, au point que l'infestation est devenu un problème de santé publique, notamment en Amérique du Nord.

Les causes de cette augmentation sont méconnues. On suppose, toutefois, qu'elle est est liée aux déplacements et migrations des hommes (voir 4.2, La voie passive). La capacité des punaises à résister à des conditions extrêmes, ainsi que leur résistance accrue aux insecticides “classiques”, facilite leur expansion : les punaises peuvent élire domicile quasiment n'importe où, survivre sans difficultés aux températures froides des soutes à bagage, et rester plus de 6 mois sans se nourrir dans des valises fermées.

Aujourd'hui, on trouve des punaises à peu près partout dans le monde. Elles sont un véritable problème sanitaire dans les grandes villes d'Amérique du Nord (USA et Canada), qui ont été jusqu'à faire passer des lois impliquant la responsabilité des propriétaires dans la désinsectisation des logements.

Retour en haut - - - - - -

3. Se débarrasser des punaises de lit

1. Ce qui ne marche pas

Depuis 25 ans, les cas d'infestation par les punaises de lit sont en augmentation constante, mais les informations sur les méthodes pour s'en débarrasser sont mal diffusées. Voici, dans un premier temps, toutes les options que vous pouvez proscrire.

Les insecticides vendus en pharmacie

Qu'ils soient sous forme d'aérosol, de bombe à fuger, de spray ou de quoi que ce soit d'autres, ils sont inefficaces, peuvent être mauvais pour la santé (notamment pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires), coûtent cher, et renforcent la résistance des punaises aux insecticides. EXIT.

Jeter les meubles

Vous voulez vous débarrasser de vos punaises, et vous décidez de jeter votre matelas / sommier / table de chevet aux encombrants. Cette solution radicale n'en est pas vraiment une : les punaises qui sont encore dans votre logement, derrière une prise, un morceau de papier peint ou entre deux lattes de parquet ne mettront pas longtemps à envahir votre matelas tout nouveau tout beau. Vous finirez par dépenser la même chose en désinsectisation, sauf qu'en plus vous aurez gaspillé vos sous pour ce nouveau lit.

Déménager

Si votre ancien logement est infesté, les chances pour que vous emmeniez une punaise ou deux avec vous dans votre nouveau logement sont immenses — que ce soit via votre lit, vos vêtements, votre couette, votre valise ou même via ce sac à dos que vous n'utilisez plus depuis la quatrième. Sauf, bien sûr, si vous n'embarquez qu'une brosse à dents et un slip neuf.

Les basses températures

Rafraîchir les endroits où vous avez vu des punaises, mettre des objets infestés à la cave, dormir la fenêtre ouverte... sont des méthodes qui peuvent vous donner l'illusion de vous débarrasser des punaises. Il n'en est rien : vous ne faites que rallonger leur durée de vie, voire, vous les contraignez à se déplacer (et donc à proliférer) pour survivre. Il n'y a pas d'exception : le froid peut quelques punaises adultes, mais ne viendra pas à bout des œufs.

L'affamement

Les punaises peuvent survivre 1 an ou 2 sans se nourrir. Si vous quittez les lieux où elles se trouvent, elles vont vivre au ralenti jusqu'à ce que vous — ou un autre humain — reveniez. Dans le pire des cas, elles peuvent se nourrir du sang de mammifères (animaux de compagnie, souris, rats...) pour patienter. Par ailleurs, même en état de “dormance”, elles peuvent se déplacer et migrer vers d'autres chambres, d'autres appartements ou d'autres bâtiments. Les punaises, comme les scorpions, ont survécu à Tchernobyl : vous mourrez certainement de faim avant elles.

Retournez sur les lieux de l'infestation et prenez votre courage à deux mains : vous allez vous battre, et gagner.

Le café, l'auto-vermifugation, le champagne, les feuilles de haricots verts, les bols d'eau...

On manque encore de preuves sur ces méthodes. Rien ne vous empêche d'essayer, mais si vous tentez le café, évitez d'enchaîner avec le nettoyeur vapeur, sous peine de transformer vos sols en jus de chaussettes.

Retour en haut - - - - - -

2. Ce qui marche — et comment

Objectif extermination

Ce qu'il faut bien comprendre, c'est qu'il n'y a qu'un seul objectif : éliminer toutes les punaises et larves de punaises présentes dans votre habitation, jusqu'à la dernière. S'il en reste ne serait-ce qu'une, vous n'êtes pas à l'abri d'une ré-infestation (voir Connaître la punaise.). Ne perdez pas de temps, ni d'argent : admettez une bonne fois pour toutes qu'il vaut mieux consacrer 3 semaines et 300 euros à expédier ce fléau que de le laisser traîner pendant un an et demi et d'y laisser des milliers d'euros — sans parler de déménagement ou de dépression.

3 moyens de détruire les punaises

Il existe trois moyens de détruire les punaises : les moyens chimiques, les moyens thermiques et les moyens mécaniques. Vous allez les éliminer toutes en les combinant.

La méthode multi-moyens

La seule méthode qui vaille pour exterminer toutes les punaises qui vivent sous votre toit, c'est de recourir à plusieurs moyens de les détruire et de les combiner. N'espérez pas réussir si vous n'en employez qu'une ou deux : il faut en combiner au moins 4 ou 5 afin de couvrir l'intégralité des zones potentiellement infestées, tout mettre en œuvre pour que l'efficacité de chacun des procédés soit maximale, et ne pas hésiter à recommencer (voir De Cimex Biologica, Connaître votre ennemi pour mieux le détruire). Ce qui veut dire que...

OUI, vous devez bouger vos meubles.
OUI, il faut vider vos étagères de livres et de vêtements.
OUI, l'aspirateur doit être nettoyé après chaque passage.

Mieux vaut s'y mettre à fond pendant 3 semaines que d'agir ponctuellement et de laisser traîner le problème. Faites vite votre marché parmi les moyens suivants… et profitez que vous avez trouvé un site qui vous donne quasiment toutes les solutions clé en main ;)

Retour en haut - - - - - -

1. Les moyens chimiques

La désinsectisation professionnelle

C'est le seul procédé chimique dont nous parlerons ici. Les désinsectisations professionnelles sont réalisées par des désinsectiseurs. Vous en trouverez un près de chez vous en feuilletant n'importe quel bottin. Nous vous invitons à en appeler plusieurs et à comparer les tarifs.

Certaines villes comme Paris ont également des services municipaux qui proposent cette prestation : leurs tarifs peuvent vous donner un “mètre-étalon” de ce qui est acceptable — par exemple, à Paris, le tarif pour une pièce de 15 m2 est de 90 euros, tandis qu'un désinsectiseur privé peut demander jusqu'à 300 euros. En revanche, nous avons constaté que les délais d'intervention des services publics sont souvent plus longs que les entreprises privées.

Le procédé :

  1. Vider la ou les pièces à traiter et mettre l'intégralité de son contenu dans des sacs fermés qui seront entreposés dans une pièce non-infestée (en général une pièce carrelée qui ne sera pas traitée, par ex la cuisine).
  2. Laver tout ce qui peut l'être à 60°C, ou mieux : 90°C. Ce qui ne peut être lavé doit être mis au sèche-linge, repassé ou passé au nettoyeur vapeur. Ce qui ne peut subir le chaud doit être examiné avec énormément d'attention et aspiré si besoin.
  3. Mettre votre lit (sommier + matelas) débarrassé du linge de lit (cf. point 2) sur la tranche.
  4. Décrocher les cadres.
  5. Aspirer votre literie jusque dans ses moindres recoins (lattes de sommier, matelassage, cadres de lit, recoins des matelas, etc.), ainsi que les sols en accordant une attention particulière aux plinthes, rainures et interstices. Pour éviter que les punaises ressortent de l'aspirateur 2h après avoir été aspirées, vider et laver le réservoir de l'aspirateur (si c'est un aspirateur sans sac) ou jeter immédiatement le sac dans une poubelle extérieure après l'avoir mis dans un sac plastique fermé. Puis rincer le conduit de l'aspirateur à l'eau chaude (pas bouillante, vous allez tordre le plastique).
Votre pièce est prête pour l'intervention !

L'intervention se déroule normalement en 2 temps :

  1. Pulvérisation d'un produit qui tue les punaises dans les endroits susceptibles d'êtres infestés (sommiers, rainures, etc.)
  2. Fumigation de la pièce à l'aide d'un fumigène insecticide de qualité professionnelle
La personne qui intervient porte un masque. Si vous ne traitez qu'une pièce, il vous faudra boucher les interstices des portes. Une fois l'intervention terminée, la pièce doit rester fermée pendant 4 heures, puis être aérée pendant au moins 2 heures.

Dès que vos voies respiratoires vous le permettent, retournez dormir dans la pièce : vous attirerez les punaises qui n'auraient pas été touchées par l'insecticide hors de leur cachette et les forcerez à marcher dans l'insecticide (gniark gniark).

Les produits utilisés permettent de tuer les individus touchés par le produit et de stériliser les femelles. Toutefois, les œufs déjà pondus peuvent éclore dans les 15 jours qui suivent le traitement : il est donc conseillé de réaliser un 2e passage 15 jours après le premier, afin de tuer les derniers individus avant qu'ils aient atteint l'âge où ils peuvent pondre. Certains prestataires offrent d'ailleurs une garantie (de durée variable) après ce 2e passage.

Les prestataires conseillent, entre les passages, de passer l'aspirateur afin d'éliminer le maximum d'œufs, et prévenir ainsi une ré-infestation. Si le coût d'une désinsectisation peut sembler exorbitant, cette méthode reste le meilleur procédé d'attaque.

Je suis locataire, à qui incombe la charge de la désinsectisation ?

À vous et à votre propriétaire. Voir la partie Aspects légaux. Pour aller plus loin :

La terre de Diatomée

Cette poudre blanche, qui coûte environ une paille (12 euros, soit autant que la moindre bombe à fuger en pharmacie) est la solution la plus bio qui existe pour détruire les punaises. Utilisée depuis toujours, elle a un effet asséchant puissant sur tous les insectes et est très peu toxique pour l'homme. On peut en mettre sur les plinthes, dans les interstices de parquet, et jusque sur les sommiers et les matelas. Elle s'enlève à l'aspirateur, ne tache pas, et est inodore.

La terre de Diatomée est un excellent moyen d'appoint, à utiliser en complément de la désinsectisation chimique, mais ne suffit pas toute seule.

Retour en haut - - - - - -

2. Les moyens thermiques

Les procédés thermiques sont indispensables pour venir à bout des punaises, notamment dans le cas du linge de lit et de l'ensemble de la literie (couette, oreillers, édredons, couvre-lits, etc.).

Lave-linge, sèche-linge, fer à repasser, eau bouillante

Lave-linge : un cycle à 60°C permet de tuer les punaises adultes, un cycle à 90°C permet d'éliminer aussi les œufs. Parfait pour... les vêtements, le linge de maison (housse de couette, taies d'oreiller, draps-housses, draps, alèses, serviettes de toilette...)
Sèche-linge : un cycle de 15 à 20 minutes à haute température permet de tuer les punaises. Si vous n'avez pas de sèche-linge, RDV dans une laverie. ATTENTION !!! ne pas surcharger le sèche-linge, ce qui empêcherait la chaleur de pénétrer jusqu'au cœur des tissus. Parfait pour... les housses de coussins, dessus de lit, couette, oreillers pas trop épais, les vêtements ne pouvant être lavés (par ex manteaux, vestes, dans des filets), les retours de vacances (mettez l'intégralité du contenu votre valise au séchoir avant de le ranger ou le laver, et c'est gagné).
Fer à repasser : à haute température. Parfait pour... le linge de maison, les vêtements en coton.

Le nettoyeur vapeur, le jet de vapeur sèche

Le nettoyeur vapeur pulse de la vapeur d'eau à une température de 120°C. Dans un premier temps, il peut vous aider à vous débarrasser des punaises pour rendre votre logement de nouveau habitable, par exemple en nettoyant des lattes de sommier, mais ne sera pas aussi efficace qu'une désinsectisation professionnelle.

Le jet de vapeur sèche est une solution spécifique, que nous n'avons pas encore testée, mais qui semble efficace pour éliminer les punaises.

En savoir plus

Louer un nettoyeur vapeur

Note Nous n'avons pas personnellement testé ces sites !

La désinsectisation thermique

Dans certains cas, les professionnels recommandent une désinsectisation thermique. Cette section sera complétée dès lors que nous aurons réuni davantage d'information sur le procédé. Pour le peu que nous en avons vu jusqu'ici, il s'agit de solutions radicales, plutôt utilisée sur les bâtiments de grandes tailles.

Retour en haut - - - - - -

3. Les moyens mécaniques

L'aspirateur

Votre aspirateur va devenir votre meilleur ami, pourvu que vous ne rechigniez pas à le nettoyer après chaque utilisation : les punaises sont parfaitement capables de ressortir d'un aspirateur plusieurs heures après avoir été aspirées. Il faut donc systématiquement vider l'aspirateur et le nettoyer — en particulier le conduit — à l'eau chaude (mais pas bouillante, pour ne pas tordre le plastique).

Vous avez un aspirateur sans sac : c'est l'idéal ! Après chaque passage, videz le réservoir dans un sac plastique fermé que vous jetterez dans une poubelle extérieure. Puis lavez le réservoir, par exemple en le laissant tremper dans l'eau bouillante.
Vous avez un aspirateur avec sac : prévoyez de nombreux sacs d'avance. Après chaque passage, vous devrez enfermer le sac de l'aspirateur dans un sac plastique fermé, que vous jetterez dans une poubelle extérieure.

Tous les professionnels plébiscitent le bec suceur, afin d'accéder aux recoins les plus reculés et de récupérer également les œufs.

Voici la liste des endroits où les punaises se logent, par ordre de préférence, et où vous allez pouvoir leur rendre visite avec l'aspirateur :

Le tournevis

Resserrer les vis des prises et des interrupteurs, et de tout meuble en bois susceptible d'accueillir des punaises, c'est la base de la lutte. À faire une fois, et on n'a plus qu'à les inspecter une fois de temps en temps pour être sûr que les punaises ne transitent pas par là.

Mastic, plâtre, joint

Si vous repérez des fissures dans vos murs, surtout les angles, nettoyez les et comblez-les : c'est peut-être une voie d'accès pour les punaises. Comme pour les interrupteurs et les prises : à faire une fois, et on n'a plus qu'à les inspecter une fois de temps en temps pour être sûr que les punaises ne transitent pas par là.

La housse de matelas

Si vous aimez votre matelas, protégez-le ! Les housses anti-punaises valent pour à peu près tous les autres nuisibles. Elles sont excellentes pour la longévité de votre couchage. C'est un investissement parfait, pourvu que vous ne l'enleviez pas dans les 2, voire 3 ans qui suivent sa pose. Dans un monde idéal, chaque matelas serait vendu avec une housse de protection. En attendant, vous pouvez vous en procurer dans différentes boutiques à Paris (Mondial Hygiène, Rentokil, SafeLit...) ou directement sur Amazon.

Sur Amazon
Retour en haut - - - - - -

2. Exemple de méthode multi-moyens

Vous venez de découvrir que vous avez des punaises de lit et considérez votre chambre avec horreur. Voici un programme en 28 jours pour vous débarrasser des punaises.

Jour 1 : inspecter les lieux pour constater l'étendue des dégâts.
Recoupez ce que vous voyez avec les informations de la partie 1. Y a-t-il des punaises chez vous ? Si vous n'êtes pas sûr.e, faites-vous confirmer (par exemple en appelant le SMASH, le service d'hygiène de la Ville de Paris) qu'il s'agit bien de punaises, et éventuellement investissez dans un petit détecteur de punaises (10 euros pour 6 détecteurs, on a vu pire).
Jour 2 et 3 : prendre RDV avec un désinsectiseur professionnel.
Préparer les lieux pour son passage en suivant le protocole qu'il vous enverra (ou celui décrit dans la partie 3.2.1 Les moyens chimiques, La désinsectisation professionnelle). Resserrer les vis des prises de courant et interrupteurs, régler ce problème de papier peint qui pend, boucher les éventuelles fissures avec du plâtre, du mastic ou du joint. Procéder aux lavages des vêtements et du linge de lit.
Jour 5 ou 6 : dormir dans votre lit et passer l'aspirateur
...afin d'attirer les punaises hors de leurs recoins. Aspirer les cadavres de punaises, et passer l'intégralité des objets infestés à l'aspirateur avec un bec suceur, ainsi que les recoins. Bien jeter le contenu de l'aspirateur dans un sac fermé ensuite, et laver l'aspirateur, en particulier le conduit.
Jour 8 : investir dans une housse de matelas
Cf. Les moyens mécaniques
Jour 16 : épandre de la terre de Diatomée
Viser les zones critiques : pieds du lit, sommier, plinthes et tout autre endroit où vous avez constaté la présence de punaises. Peut également être utiliser comme barrière sur les seuils pour éviter les déplacements actifs des punaises.
Jour 20 : aspirer la terre de Diatomée, rester vigilant
Si vous voyez encore des punaises, il s'agit sans doute des œufs qui ont éclot pendant les 20 derniers jours : rappelez le désinsectiseur et prenez un nouveau RDV.
Jour 22 à 28 : dormir dans votre lit, passer l'aspirateur, laver le linge de lit, épandre de la terre de Diatomée

Jour 29 et suivants : débouchez une bonne bouteille (ou tout autre récompense de votre choix si vous n'êtes pas pratiquant), parce que... YOU DID IT ! Restez vigilants malgré tout, et lisez la partie qui suit pour prévenir toute récidive.
Retour en haut - - - - - -

4. Prévenir l'arrivée de punaises / Éviter leur retour

Les punaises ont pu arriver jusque chez vous de deux manières : active ou passive.

1. La manière active

Si les punaises se déplacent pour se nourrir, elles sont lentes et parcourent de petites distances. Leur capacité à rester en vie à l'état de “dormance” fait qu'elles peuvent survivre dans les murs pendant 1 ou 2 ans sans qu'on n'en sache rien, et que leur présence devienne manifeste à l'occasion de travaux — par exemple. En tout cas, plus elles sont nombreuses, plus elles se déplacent rapidement et “colonisent” rapidement les lieux où elles arrivent.

PRÉVENIR LA PROLIFÉRATION ACTIVE | Lorsque les punaises apparaissent, elles sont un problème collectif. Toute gêne ou réticence à évoquer le sujet et à prendre les mesures nécessaires rendent possible la prolifération. Pensez aux différentes échelles du problème : avec qui partagez-vous votre chambre, votre appartement, votre immeuble ? Dans certaines grandes villes, il est possible de traiter l'ensemble d'un immeuble à l'initiative du syndic. Communiquer sur le sujet est difficile, mais ne pas communiquer rend le problème encore plus compliqué. Si votre voisinage est infesté, vous aurez beau traiter votre habitation, les punaises reviendront tôt ou tard.

La présence de punaises de lit n'a rien à voir avec un quelconque manque d'hygiène : rien de ce qu'une personne parfaitement ordonnée et soigneuse puisse faire ne pourrait empêcher la prolifération, tout au plus pourrait-elle la retarder. Seule une personne d'une hygiène maladive (Voir Ce qui marche) pourrait éviter une infestation de punaises — et encore.

Retour en haut - - - - - -

2. La manière passive

Les principaux agents qui favorisent l'infestation et la prolifération des punaises sont les hommes, qui les emmènent d'un endroit à un autre sans s'en rendre compte, dans leurs valises, leurs vêtements, etc.

PRÉVENIR LA PROLIFÉRATION PASSIVE | Soyez vigilants lorsque vous voyagez (en particulier dans des zones à risque, comme les villes d'Amérique du Nord, États-Unis et Canada) et lorsque vous rentrez de voyage. Pendant le voyage, inspectez les lits avant de vous coucher dans les auberges de jeunesse, les vêtements avant des les remettre dans votre valide. Si vous le pouvez, passez-les au sèche-linge dans une laverie avant de refaire vos bagages. À votre retour, lavez immédiatement tout votre linge, et passez votre valise (selon sa taille) au lave-linge ou à la douche. Si c'est compliqué, aspirez-la et nettoyez votre aspirateur — vous commencez à connaître la chanson, non ?

Retour en haut - - - - - -

5. Aspects légaux

Se débarrasser des punaises peut coûter cher, et la loi encadre les droits des propriétaires et des locataires.

Si les punaises étaient présentes avant votre emménagement

C'est au propriétaire de prendre en charge la désinsectisation du logement, car il est tenu de vous livrer un “logement décent”.

Si les punaises n'étaient pas présentes avant votre emménagement

Dans le cas où le propriétaire peut démontrer que c'est votre négligence qui a causé l'infestation, la désinsectisation est à votre charge. Dans le cas où on ne peut rien démontrer, le propriétaire a l'obligation de prendre en charge des charges non récupérables liées à la désinsectisation, c'est-à-dire la main d'œuvre de la prestation. Les produits peuvent rester à la charge du locataire.

Note Les assurances habitation ne prennent pas en charge la désinsectisation des logements. Pour des informations applicables à votre cas, prenez contact avec un conseiller juridique.

Sources
Retour en haut - - - - - -

En savoir plus sur OH PU...NAISE !

Derrière tout le contenu que vous venez de lire, il y a Elsa et Pauline, étudiantes en commerce international à Paris. OH PU...NAISE ! est le site que nous aurions aimé trouver lorsque le petit appartement dans lequel nous vivions en colocation a été envahi. Nous avons passé un temps fou à lire tout ce qui s'est écrit sur le sujet pour concevoir ce site, alors s'il vous a rendu service, n'hésitez pas à nous faire un don (même petit !) qui nous permettra de maintenir OH PU...NAISE ! en ligne pour d'autres malchanceux. Si vous ne pouvez pas, parlez des punaises autour de vous et faites connaître notre site !

Je fais un don du montant de mon choix à OH PU...NAISE !



- - - - - -
Le saviez-tu ?

C'est avec le plus grand respect pour les travailleurs.ses du sexe que nous vous informons que le mot “punaise” a la même racine latine que le mot “pute” : c'est le verbe putere, qui veut dire littéralement... puer. Voilà, voilà.